Autres délires | comètes | ciel profond | conjonctions planétaires | la Lune | éclipse de Soleil du 10/5/1994 | éclipse de Soleil du 11/8/1999 | éclipse de Lune du 9/1/2001 | transit de Vénus du 8/6/2004 | le matériel utilisé | autres liens astro |

LEVEZ LES YEUX VERS LE CIEL...

Et contemplez conjonctions et rapprochements planétaires

animation explicative | Conjonction Lune/Saturne | Conjonction Mercure/Vénus | Le rapprochement du 28/04/2002 | Jupiter dans les Gémeaux | Quatre planètes le 29/4 | Cinq planètes le 2/05 | Lions et planètes le 12/05 | Lune Vénus et Jupiter le 15/05 | Lune Jupiter et Vénus le 16/05 |

UN EXEMPLE
CONJONCTION ET RAPPROCHEMENTS PLANETAIRES EN AVRIL ET MAI 2002

L'animation montre le ballet des planètes entre le 21 avril et le 3 juin 2002. La date est inscrite là, en bas à droite ^

Cliquer ici pour charger une animation détaillée (245 Ko) présentant le ciel jour après jour du 21/4/2002 au 4/6/2002

Les cartes affichent les étoiles les plus brillantes (magnitude inférieure à 3.5) visibles à 22 heures (heure civile) à cette époque de l'année, afin de faciliter le repérage pour les observateurs en milieu urbain.

Les cinq planètes visibles à l'œil nu sont réunies à l'ouest, au coucher du soleil... Les mois d'avril, mai et juin 2002 fournissent un exemple parfait de rapprochements et de conjonctions successives entre ces astres. Ce genre d'observation est aisé et ne nécessite aucun instrument pour profiter du spectacle (même si une paire de jumelles montées sur pied permet de distinguer la phase gibbeuse de Vénus, la forme allongée de Saturne (on devine les anneaux, visibles à partir d'un grossissement de cinquante), le disque jaunâtre aplati de Jupiter (avec ses quatre satellites galiléens, dont le ballet est quotidien, lui...)

Autre avantage insigne, il est accessible même en ville (malgré la pollution lumineuse, les planètes sont parfaitement visibles si le ciel est sans nuages et la vue dégagée vers l'ouest)

Enfin, l'heure permet à tous (enfants, frileux, couche-tôt) de profiter du spectacle.

Ultime avantage, l'arrivée progressive du crépuscule créé une ambiance spectaculaire de son et lumière (silencieux !) ou de planétarium. Le noir se fait peu à peu, les planètes deviennent de plus en plus visibles, les étoiles et les constellations apparaissent une à une. Le moyen idéal d'apprendre à découvrir le ciel en douceur. (En l'occurrence ici : Orion qui se couche (avec Bételgeuse, orangée, sous Jupiter) ; le Taureau avec l'œil rouge d'Aldébaran, qu'il ne faut pas confondre avec Saturne ou Mars) et les Pléïades, que Mercure a frôlées fin avril.

Les points forts:
(cliquer sur les dates pour afficher la carte du ciel correspondante)

  • 21 avril: Mercure devient visible en s'extrayant des lueurs du Soleil
  • 5 mai: Saturne, Mars et Vénus forment un triangle serré
  • 9 mai: Mars s'apprête à croiser Vénus
  • 10 mai: conjonction serrée Mars / Vénus
  • 13 mai: un fin croissant de Lune apparaît
  • 14 mai: conjonction serrée Lune / Mars / Vénus
  • 16 mai: en montant dans le ciel, la Lune croise Jupiter
  • 21 mai: Mercure s'éloigne et va disparaître à nouveau dans les lueurs du couchant
  • 31 mai: Saturne disparaît à son tour mais Vénus va croiser Jupiter
  • 3 juin: conjonction Vénus / Jupiter
  • 13 juin: conjonction serrée Lune-Vénus (moins de 1°) avec Jupiter à proximité



^
Logiciels utilisés : SkyMap Pro 2 et 8 de Chris Marriott, Irfanview, GifConstructionSet, PC Paintbrush Pro 1.0, Paintshop Pro 7, ACDSee 3.0... Matériel utilisé : cliquer.
ces pages ont été recommandées par l'IRAM (Institut de Radio-astronomie millimétrique, à Grenoble)
cette page
© 2002 Jean Bonnefoy